bandeauwebok.jpg

Quelle est l'orientation du groupe par division (dans les grandes lignes) pour les 3 à 5 ans avenir ?

Comme indiqué dans le plan stratégique à 5 ans, le CSP16, l’objectif du groupe Olympus est de devenir leader sur ses différents marchés grâce notamment à une approche de business to specialists.(BtoS)

Nous devrons donc poursuivre dans une logique de croissance en portant nos efforts pour maximiser la rentabilité de nos trois activités.

Le recentrage de l’ensemble de notre organisation autour du client sera le défi important des années à venir pour demeurer le choix préféré des clients.

Enfin , notre collectif est rassemblé autour de valeurs que nous continuerons de porter, d’incarner au quotidien et de vivre ensemble.

 

How important is for you the education for young surgeons by the way of trainings and workshops? By which way and with which resources do you think to increase our visibility on this field?

La formation des chirurgiens est l’un des éléments indispensable à la maitrise des technologies nouvelles par les praticiens. Notre groupe est engagé dans une démarche d’accompagnement de long terme sur ce sujet avec la mise en place des Medical Expert Trainings partout en europe, le déploiement de centres de références, la mise en place des équipes de Field Sales Trainers mais également des responsables de la Profed. L’ensemble de ces mesures et investissements n’ont évidemment d’efficacité qu’avec la volonté de chacun d’inciter les professionnels de santé à participer et être acteur de ces formations.

 

Serait-il possible d'envisager une formation de conduite pour nos I.T.C ?

La sécurité des collaborateurs est une de mes préoccupations permanente. Nous étudions en effet cette question par exemple pour les personnes vivant notamment dans des zones où les conditions climatiques rendent la conduite difficile. Nous rappelons que la première des règles est de respecter les consignes prévues par le code de la route, d’entretenir le véhicule fourni par l’entreprise, de suivre les recommandations des autorités en matière de sécurité routière et bien évidemment d’adapter son comportment. 

 

Avec la nouvelle loi sur l'obligation de dénoncer les conducteurs, de la part des sociétés, concernant les points. Est-il envisager une prise en charge, concernant les stages de récupérations de points ?

Comme j’ai déjà pu l’évoquer, le code de la route a pour objectif premier de garantir la sécurité des conducteurs et de tous les usagers de la route. Le permis de conduire, élément essentiel de vos outils de travail, à ce titre il est donc très précieux. Il est de la responsabilité de chacun de le préserver. Olympus ne prendra donc pas en charge les stages de récupération de point.

 

Quel est le frein logique qui fait qu'il est impossible de choisir, à sa charge, des options sur les véhicules de fonction ?

Nous mettons tout en œuvre pour fournir à nos collaborateurs des véhicules de fonction offrant un haut niveau de sécurité et de confort.

Notre politique est basé sur les principes d’équité, de massification et de fluidité dans la gestion. En application de ces principes nous souhaitons donc conserver une flotte parfaitement homogène et offrant à tous, selon chaque catégorie de véhicule, les mêmes équipements. Cela nous préserve de difficultés de gestion (rachat d’options par exemple) conduisant potentiellement à des situations inéquitables (réattribution de véhicules par exemple)

Soyez certains que notre direction des achats challenge régulièrement nos fournisseurs pour vous permettre de disposer de véhicules parfaitement équipés, tout en respectant nos contraintes économiques.

 

Un groupe de travail avait été mis en place au sujet des emails. Je n’ai pas l’impression que la situation a beaucoup évoluée. Qu’en est-il ?

Il est vrai que l’initiative est déjà ancienne. Sous la direction de Philippe Rouhier un groupe de travail avait été mis en place, conduisant à plusieurs propositions. Nous allons dans les prochaines semaines produire un document recensant les bonnes pratiques et les changements que nous souhaitons opérer. Notre objectif étant que la communication entre les collaborateurs de l’entreprise utilise les bons canaux pour s’affranchir progressivement du « tout email ».

 

Pourquoi les visites du président en province ont-elles été supprimées ? Délégués ne rencontres plus le président comme auparavant.

La mission du président de la Région Ouest a fortement évolué. Là où il y a peu de temps encore l’ensemble des missions étaient réparties sur 3 postes distincts elles sont aujourd’hui concentrées sur une seule personne avec une exigence de l’Europe beaucoup plus forte.

Par ailleurs nous devons faire face à des défis majeurs que nous n’avions pas connu jusque-là. J’ai donc engagé un travail sur le fond pour transformer notre entreprise et plusieurs projets ont d’ailleurs débuté en ce sens.

Néanmoins, malgré un agenda plus que chargé, nous allons mettre en place des petits déjeuners ainsi que des déplacements en région du Président associé au CODIR.

 

Pourquoi ne pas mettre des photos (de qualités) dans les couloirs de l'entreprise ;)

C’est une bonne idée. Nous avons par ailleurs choisi de mettre en avant le savoir-faire de nos collaborateurs en mettant à l’honneur, chaque mois, une photo prise par l’un d’entre vous comme fond d’écran corporate.

 

Dans quelle mesure pouvez-vous pesez sur ICADE pour que l’offre de restauration soit améliorée et permette aux salariés de se nourrir plus sainement ?

La qualité de vie au travail est un défis essentiel pour notre entreprise également. J’entretiens des relations suivies avec les dirigeants d’ICADE. De nombreux projets d’amélioration du parc d’affaires sont en cours et l’offre de restauration est au cœur de ces transformations. Je vous assure de mon plein engagement sur ces sujets. Un appel d’offre est actuellement conduit par ICADE pour proposer de nouvelles prestations de restauration sur la zone.

 

Toujours la même: pourquoi ne pas proposer des warrants pour éviter la taxation excessive du bonus. (OBE)

Ceci ne correspond pas à la politique groupe. Olympus propose des packages de rémunération intégrant plusieurs éléments en sus du salaire, tels que primes, participation aux bénéfices, mutuelles, etc, mais en aucune façon à ce jour des dispositifs de stock option ou de warrant.

 

Quelle est votre position quant au développement du télétravail dans l’entreprise pour les collaborateurs du siège ? Pourrions-nous envisager la mise en place d’un groupe de travail sur ce sujet ?

Je reste ouvert sur ce sujet et partage l’idée que pour certains postes cela pourrait faire sens dans une logique d’amélioration de la qualité de vie au travail mais également de qualité de service au client sans désorganiser l’entreprise.

Il n’y a pas de solution miracle, une telle refonte de l’organisation du travail nécessite de s’y pencher en profondeur avec les partenaires sociaux et l’ensemble des parties prenantes pour définir à terme un cadre précis.

 

Je ne souhaite pas ouvrir un tel projet avant d’avoir mené à leur terme les autres initiatives déjà lancées pour notre entreprise comme le projet « Customer Centric », la phase d’amélioration SAP ou  le déménagement du siège.